Pollinisateurs et agriculture : formation gratuite pour tous

Dans le cadre du Plan National d’Action (PNA) Pollinisateurs, la LPO Anjou organise une formation gratuite ouverte à tous sur la thématique « Pollinisateurs et agriculture » : accessible sur 4 dates différentes, cette formation aura lieu sur des fermes de l’Anjou, de 10h à 16h30 :

La matinée sera dédiée à un temps de formation théorique : connaissance sur la thématique, impacts des pollinisateurs sur les rendements agricoles, rôle de la pollinisation, attirer des pollinisateurs, exemples d’actions mises en œuvre. L’après-midi sera consacré à un temps de prospection et identification sur le terrain avec la présence d’un naturaliste.

Pour vous inscrire, contactez simon.coutand@lpo.fr ou anjou.pdn@lpo.fr en précisant votre date !

Et les grands gagnants de l’Écolo Big Day sont…

Le week-end des 18 et 19 mai dernier, 9 équipes, composées de 24 participants, se sont affrontées pour se disputer le trophée de l’Écolo Big Day 2024. Motivés comme jamais, nos participants sont partis à la recherche d’un maximum d’espèces d’oiseaux différentes en 24 heures top chrono !

Les 9 équipes se sont surpassées sur les jeux de mots cette année : nous avons eu droit à des noms d’équipe tous plus drôles les uns que les autres ! Les Caramels au bird salé, les Pouillots vélo, les Râles des gênants, les Rats passent partout… L’inventivité était au rendez-vous !

Le classement était serré au sommet, mais avec 0,75 point d’avance, ce sont les Caramels au Bird salé qui remportent la victoire (119 espèces contactées), suivis de près par les Faucons aimelesrillauds, qui se sont héroïquement illustrés par le nombre de kilomètres parcourus à vélo (175 !) et leur nombre d’espèces contactées (124, soit 5 de plus que nos grands gagnants).

Les yeux et oreilles aguerris de nos participants ont réussi à contacter un total de 147 espèces en 24 heures : certains ont été plus chanceux que d’autres en observant certaines espèces plus rares (Bécasseau maubèche, Chevalier aboyeur, Héron pourpré… n’ont été contactés qu’une seule fois pendant le week-end).

Entre coups durs, coups de mou, coups en traître et coups de cœur, on félicite tous nos participants pour leur dur labeur et on vous dit à l’année prochaine !

Retour en images

Biodiversité en milieu viticole

Venez vous joindre à nous le 14 juin pour découvrir la biodiversité dans les vignes du château de la Viaudière (Champ-sur-Layon).

Dès 15 h 30, une introduction au milieu viticole et son lien avec la biodiversité permettra de lancer des interventions sur l’agro-écologie (agroforesterie et mare) et sur la gestion de l’enherbement (viti-pastoralisme, pollinisateurs et couvert végétal).

Un apéritif sera offert après les interventions pour échanger ensemble.

Pour vous inscrire, contactez-nous par mail à anjou.pdn@lpo.fr.

JMZH 2024 : à la découverte des zones humides

Du 2 au 29 février, toutes les LPO organisent des événements en lien avec les zones humides.

JMZH ou Journée mondiale des zones humides

La Journée mondiale des zones humides est célébrée le 2 février pour commémorer la signature de la convention de Ramsar (Iran) sur les zones humides en 1971 qui cadre l’utilisation des ressources en eau et protège ainsi la multitude d’espèces animales et végétales qui y vit.

Qu’est-ce qu’une zone humide ?

Une zone humide est un écosystème où l’eau est le principal facteur déterminant de l’environnement et du développement des organismes vivants. Ces zones se caractérisent par la présence d’eau douce, saumâtre ou salée, de manière permanente ou temporaire, et peuvent être situées à différents endroits tels que les marais, les marécages, les étangs, les lacs, les rivières, les zones côtières, les tourbières ou les prairies humides.

Elles abritent une riche biodiversité, fournissent de l’eau douce, régulent le climat, réalimentent les nappes et diminuent l’intensité des inondations en retardant le ruissellement des eaux.

Les Basses Vallées Angevines

En Maine-et-Loire, les Basses Vallées Angevines sont reconnues en tant que « zone humide d’importance internationale », site Ramsar depuis 1995, une convention internationale qui protège les zones humides. Cette zone humide remarquable est formée par les vallées des rivières Loir, Mayenne, Sarthe et Authion, ainsi que par leurs affluents et les nombreux canaux qui les relient.

Les Basses Vallées Angevines d’une surface de 9 200 ha présentent une grande diversité de milieux naturels, notamment des prairies humides, des marais, des îles, des étangs, des forêts alluviales et des zones de roselières. Ces habitats variés abritent une biodiversité remarquable, avec une multitude d’espèces végétales, animales et aviaires adaptées à ces milieux aquatiques et humides.

Ces zones humides sont d’une importance cruciale pour la faune migratrice, en particulier pour les oiseaux. Elles constituent des zones d’hivernage, de nidification et de halte migratoire pour de nombreuses espèces d’oiseaux, dont certaines sont protégées ou menacées.

Zones humides et humains, des vies entrelacées

Parce qu’il s’agit d’un des écosystèmes les plus utiles pour répondre aux crises — climat, eau, biodiversité — que nous traversons actuellement et qu’elles continuent malgré cela de disparaître partout dans le monde, le thème de 2024 est donc tout trouvé : les zones humides et humains, des vies entrelacées.

À cette occasion, la LPO vous propose des animations du 2 au 29 février partout en France ! Au programme : sorties, expositions, chantiers nature, conférences… Il y en a pour toutes les envies. Consultez toutes les animations sur le portail en ligne dédié.

À ne pas manquer : les animations de la LPO Anjou

La LPO Anjou organise plusieurs sorties pour y faire découvrir la biodiversité présente dans ces zones humides.

  • Balade au lac de Maine le 4 février de 9 h à 11 h 30. Venez découvrir la grande diversité de flore et de faune présentes au lac de Maine.
  • Plan d’eau des Monteaux le 4 février de 10 h à 12 h. Observez des oiseaux de passage et hivernants qui se succèdent de l’automne au printemps sur ce site important pour l’avifaune.
  • Animation à l’observatoire du Verdon le 4 février de 14 h à 17 h. Depuis l’observatoire, découvrez les oiseaux hivernants sur le site : foulques, grèbes, canards, cormorans, mouettes, goélands, etc.
  • Dortoir de goélands et mouettes au lac de Maine le 4 février de 16 h 30 à 18 h. Venez découvrir l’étonnant spectacle du coucher de milliers de mouettes et goélands.
  • Les oiseaux hivernants du lac de Rillé le 11 février de 9 h 30 à 12 h 30. Le froid amène les oiseaux nordiques à venir se réfugier dans nos contrées plus clémentes. Canards, fuligules, grèbes, aigrettes, oies sans oublier les petits passereaux seront présents. Une longue-vue nous permettra de les admirer en toute quiétude.
  • Rendez-vous nature à l’étang de Péronne le 11 février de 14 h à 17 h. Un étang, une ceinture forestière, une belle occasion de découvrir l’avifaune sauvage côté plan d’eau (grèbes, canards, etc.) et côté forêt (pics, mésanges, sittelles, etc.).
  • Oiseaux hivernants de la Baumette le 24 février de 10 h à 12 h. Partez à la rencontre des oiseaux passant l’hiver dans les Basses Vallées Angevines et apprenez-en plus sur leur mode de vie. Munis de jumelles, vous aurez peut-être la chance d’observer des migrateurs ayant parcouru des milliers de kilomètres.